fbpx

Shifting your digital content to French is a winning strategy

Does your company have 50 employees or less ?
Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI) encourages you to communicate in French in your website and social medias.
French, Digital Shift
Français, virage numérique. Contact CACI

Why and How?

Why?

  • Build up a local clientele
  • Attract more clients and earn client loyalty
  • Stand out from the competition
  • Enhance your business image
  • Be in compliance with the law

How?

Le CACI informs you, offers you tools and can guide you.

Discover best practices

French is the language which must be used at work in Québec.
Here is why and how French must be used in the daily management of your company.

Any questions? Contact us!

If you need help to operate your digital shift in French, please contact us directly or through the eform below. We will reply as soon as possible.

French, Digital Shift CACI

Send us a message.

Centre d'appui aux communautés immigrantes - CACI

Le projet Pour un virage numérique stratégique en français est mis en œuvre par le CACI dans le cadre du programme Le français, au cœur de nos ambitions, qui vise à encourager l’utilisation et la maîtrise d’une terminologie appropriée en français dans un domaine d’activité ainsi qu’à promouvoir l’utilisation du français dans l’espace public et les milieux de travail; plus d’information ici. © 2020 CACI

Parlez-nous

Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi
de 8 h 30 à 21 h 30

Pourquoi le français ?

  • Pour être en conformité avec la loi, une entreprise installée au Québec doit fonctionner en français
  • Pour maitriser les risques de mauvaise communication et compréhension
  • Pour éviter des erreurs linguistiques qui peuvent nuire à une entreprise. Faire appel à un professionnel ou un logiciel approuvé pour la traduction est fortement recommandé
  • Pour éviter les conséquences graves lors d’une négociation si la langue n’est pas maitrisée
  • Pour que les gens comprennent mieux et plus rapidement surtout lorsqu’ils travaillent dans la langue de leur formation, ce qui augmente automatiquement la productivité
  • Pour limiter les risques liés à la sécurité, car un mode d’emploi écrit dans une langue autre que le français peut induire en erreur. Lorsque des questions de sécurité sont en jeu, les conséquences peuvent être désastreuses à tous les égards, y compris sur le plan financier
  • Pour éviter des désagréments au niveau juridique avec une meilleure compréhension des règles, exigences, contraintes, obligations, lois et règlements
  • Pour éviter des risques de malentendus, de mauvaise interprétation et parfois même de conflits entre les individus

En savoir plus >

Comment utiliser le français ?

  • Définir des principes et des objectifs linguistiques et les officialiser dans un document qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale d’entreprise, c’est-à-dire préciser la place que le français occupe dans les activités courantes de l’entreprise.
  • Confier à une ou plusieurs personnes la gestion des questions linguistiques, c’est-à-dire désigner une ou des personnes responsables du dossier de l’application du français au travail. La direction doit leur octroyer les moyens requis (temps, ressources et argent) pour assumer ce mandat
  • Mesurer régulièrement la situation sur l’utilisation du français. Une fois le plan d’action établi, l’entreprise doit s’assurer, à intervalles réguliers, que la situation progresse
  • S’assurer de maintenir l’usage du français au travail si la responsabilité repose sur un individu et surtout si des changements surviennent dans la composition du personnel

En savoir plus >

Gestion des compétences

  • Publier des offres d’emplois en français
  • Exiger une connaissance du français préalable à l’embauche en adoptant une politique d’embauche prévoyant l’exigence d’une connaissance préalable du français à compétence égale pour tous les postes à pourvoir au Québec, tout en permettant l’embauche de personnes n’ayant pas une telle connaissance
  • Favoriser l’intégration des immigrants qu’il s’agisse de jumelage ou de mentorat, de conversations informelles au moment des pauses ou des repas, ou encore, d’affichettes ou d’un mini-lexique des termes et expressions à corriger
  • Organiser la formation des employés en français
  • Offrir des cours pour favoriser l’apprentissage de la langue officielle et l’intégration des personnes non francophones
  • Évaluer les compétences et la progression des apprenants lors des entretiens d’évaluation annuels

En savoir plus >

Communication écrite interne

  • Communiquer en français au Québec : c’est la langue dans laquelle les salariés travaillent le mieux
  • Traduire tout document pour faciliter l’exécution des tâches des employés
  • Utiliser le français pour les consignes de sécurité et les inscriptions sur les équipements de manutention et de fabrication
  • Rédiger des rapports internes en français
  • Utiliser le français sur les réseaux sociaux internes

En savoir plus >

Communication orale interne

  • Utiliser le français lors de toute activité de communication orale à l’interne (réunions, formations, consignes de travail, etc.)
  • Faire l’entretien annuel d’évaluation en français
  • Prévoir que les représentants des salariés puissent s’exprimer en français dans les comités d’entreprise
  • Recourir au dialogue multilingue lorsque c’est possible peut s’avérer préférable à l’usage systématique de l’anglais
  • Réduire au minimum le nombre de postes qui requièrent l’usage d’une autre langue que le français
  • Énumérer ou préciser les tâches qui demandent la connaissance d’une autre langue que le français

En savoir plus >

Communication externe

  • S’adresser d’abord en français aux consommateurs et aux partenaires locaux
  • Affirmer clairement sa volonté de commercer en français et traduire cette volonté en gestes concrets
  • Adopter et mettre en œuvre une politique d’achat en français (rédaction de contrat, mode d’emploi, d’installation ou d’entretien etc.)
  • Mettre en place un mécanisme de surveillance pour la conformité des produits distribués ou vendus au Québec. En d’autres termes, surveiller si les produits prêts pour la vente au Québec sont conformes avec la Charte de la langue française
  • Configurer le site Web afin qu’il s’affiche dans la langue du fureteur Web du visiteur
  • S’afficher sous un nom en français, un nom accrocheur pour être capable d’attirer plus de clientèle
  • S’assurer que les produits offerts à la clientèle sont présentés dans un emballage étiqueté au moins en français et que la documentation qui accompagne les produits est rédigée au moins en français

En savoir plus >

Traduction

  • Recourir de manière adaptée à la traduction et aux outils de traduction
  • Travailler dans la langue dans laquelle une personne a été formée quand celle-ci est sa langue maternelle évite des dépenses de traduction inutile
  • Rédiger les documents d’abord en français. Il est idéalement recommandé d’avoir recours à la traduction en cas de besoin, mais l’objectif est que l’entreprise arrive à rédiger ses documents en français sans devoir recourir à la traduction
  • Créer une stratégie d’entreprise en matière de traduction. Éviter la traduction des moteurs de recherche
  • Confier la traduction à des personnes qualifiées. Une traduction comporte évidemment des risques si elle n’est pas bien faite et peut engendrer des pertes d’argent
  • Recourir avec discernement aux outils informatiques pour la traduction et la terminologie. Il existe plusieurs logiciels de traduction fiable sur le marché québécois. Il faut toujours tenir compte du Grand Dictionnaire Terminologique élaboré par l’OQLF
  • Recourir à l’interprétation simultanée ou consécutive. Lors des négociations entre deux parties de langues différentes, il est toujours recommandé d’utiliser un interprète

En savoir plus >

Technologie de l’information

  • Utiliser un générateur d’écran pour franciser un logiciel sans pour autant modifier le logiciel dans n’importe quelle langue
  • Installer la version multilingue comprenant le français lorsque la direction exige un produit unique sur tous les postes
  • Utiliser la version française des logiciels de gestion de réseaux
  • Adopter une politique d’achat et d’utilisation en français des technologies de l’information
  • Développer des intranets, des applications logicielles et des rapports internes en français

En savoir plus >

Définition

L’expression « technologies de l’information » désigne l’ensemble du matériel, des logiciels et des services utilisés pour la collecte, le traitement et la transmission de l’information.

En savoir plus >

Matériel

Le matériel comprend les claviers, imprimantes, télécopieurs et autres périphériques d’entrée ou de sortie des données.

En savoir plus >

Logiciels

Par logiciels, on entend les logiciels d’application (traitement de texte, par exemple), mais aussi les systèmes d’exploitation et autres progiciels, gestionnaires de réseaux, outils de développement, didacticiels et pilotes de périphériques.

En savoir plus >

Services

Les services sont principalement ceux qui sont offerts dans les sites inforoutiers pour accéder à des bases de données, faire des transactions commerciales, échanger des documents de toutes sortes, obtenir du soutien technique, etc. Par exemple, ces services peuvent faire appel à la reconnaissance vocale, à l’animation vidéo ou aux écrans tactiles.

En savoir plus >

La loi

  • La loi spécifie l’obligation de rendre disponible la version française des logiciels lorsqu’elle existe. Tout logiciel doit être en français à moins qu’il n’existe aucune version française sur le marché.
  • Vous devez utiliser tous les logiciels et matériel en français.
  • Toute inscription sur un produit, sur son contenant/emballage, sur un document ou objet accompagnant ce produit, y compris le mode d’emploi et les certificats de garantie, doit être rédigée en français. Cette règle s’applique également aux menus et aux cartes des vins.

En savoir plus >

Plus d’informations sur les exigences

Voici plus d’informations sur les exigences linguistiques dans différents aspects qui touchent les technologies de l’information :

  • Assistance technolinguistique
  • Claviers
  • Intranet
  • Logiciels
  • Matériel informatique
  • Politique d’utilisation du français dans les technologies de
  • l’information (administration publique)
  • Postes de travail
  • Progiciels
  • Services
  • Sites Web
  • Systèmes d’exploitation
  • Technologies de l’information
  • Transactions commerciales

En savoir plus >

Règlement de la Charte

Ce document vous aide à communiquer dans les médias sociaux en français dans le respect de la Charte de la langue française, que ce soit un commentaire, un micromessage ou une diffusion personnalisée sur votre canal.

Une entreprise doit appliquer les règlements de la Charte si :

  • L’entreprise est établie au Québec.
  • Le média social est celui qui est officiellement utilisé et publicisé par l’entreprise.
  • Le contenu du média social vise le marché québécois

En savoir plus >

Contenu diffusé

Le contenu diffusé est soumis aux dispositions de la Charte, notamment s’il s’agit :

  • D’informations destinées au marché québécois
  • D’informations de nature commerciale (annonces de soldes, promotion de la marque de commerce en prévision d’actes commerciaux, textes, photos ou vidéos de nature commerciale faisant la promotion d’un bien ou d’un service, listes de produits, prix, photos de produits, etc.)
  • D’informations relatives à d’autres communications ou à des services destinés au public (coordonnées, trajet, etc.)
  • D’offres d’emploi et de promotion
  • de formulaires de demande d’emploi
  • de contrats d’adhésion (exemples : souscription ou adhésion à un service, à une carte de fidélité)
  • de bons de commande, de factures et de reçus
  • De contenu statique (description des activités de l’entreprise, historique, coordonnées, etc.)

En résumé, un média social utilisé par une entreprise établie au Québec pour commercialiser des biens ou offrir des services au Québec, soit en faisant la promotion de ceux-ci, soit en les offrant au public, doit être en français.

En savoir plus >

Exceptions

Exceptions à l’obligation de diffuser en français

La publicité commerciale faite sur les médias sociaux par un organe d’information qui diffuse dans une autre langue que le français (par exemple, dans la zone publicitaire de la page Facebook d’un internaute) peut être dans une autre langue que le français (article 11 du règlement sur la langue du commerce et des affaires).

En savoir plus >

Responsabilités

Responsabilité de l’entreprise sur la stratégie de diffusion dans les médias sociaux

Une entreprise peut diffuser son contenu dans une langue à condition de diffuser en français parallèlement, et le contenu en français doit être l’équivalent de l’autre langue.

En savoir plus >

Interaction avec les internautes

L’entreprise peut répondre à un commentaire dans une autre langue à condition que la question soit posée dans une autre langue. Si l’entreprise veut partager sa réponse, il est recommandé de publier la version française de la réponse. Une contravention s’applique lorsque l’entreprise répond dans une autre langue que le français alors que l’internaute a communiqué avec elle en français.

En savoir plus >

Contraintes liées aux médias sociaux

  • des publicités qui émanent d’un autre compte
  • des messages promotionnels
  • des publications promotionnelles
  • des micro messages promotionnels
  • des vignettes de vidéos présentées à la droite de la vidéo en cours de visionnement

En savoir plus >

Utilisation du français

Francisation des plateformes

  • Les plateformes des médias sociaux peuvent être configurées pour que la langue du poste de travail soit en français. Cette configuration a une incidence sur les messages diffusés.
  • Ce guide vous permet de configurer les plateformes suivantes en français : Facebook, Twitter, YouTube, LinkedIn, Instagram et Pinterest. Il contient aussi la terminologie des médias sociaux.

En savoir plus >

La Charte

La Charte oblige toute entreprise au Québec à :

  • Recevoir des communications en français
  • S’exprimer en français dans une assemblée délibérante
  • Travailler en français
  • Être informé et servi en français
  • Recevoir un enseignement en français

Consulter la charte de la langue française >

Obligations

Toutes les entreprises qui font des affaires au Québec ont l’obligation d’utiliser le français. La Charte de la langue française comporte des dispositions qui s’appliquent à toute entreprise, peu importe sa taille.

Principales obligations des entreprises en matière de langue française

DOIVENT ÊTRE EN FRANÇAIS :

  • Les offres d’emploi ou de promotion
  • Les formulaires de demande d’emploi
  • Les conventions collectives
  • Toutes autres communications rédigées par l’employeur qui s’adressent au personnel (avis, directives, bulletins de paye, etc.)
  • Les inscriptions sur les produits offerts au Québec
  • Les documents qui accompagnent les produits
  • Les jouets et les jeux offerts au Québec
  • Les menus et les cartes de vins
  • Les imprimés publicitaires, notamment les catalogues, les brochures etc.
  • La documentation commerciale, notamment les factures, les bons de commande, les formulaires de demande d’emploi
  • Les contrats d’adhésion
  • Tout message dans l’affichage public et la publicité commerciale, qu’il soit placé à l’intérieur ou l’extérieur d’un établissement
  • Le nom de l’entreprise établie au Québec
  • Les services offerts par les membres des ordres professionnels
  • Les avis, rapports et expertises

En savoir plus >

Vocabulaire des affaires

Commerce électronique

Les consommateurs achètent de plus en plus en ligne. En conséquence, il existe une abondance de termes et de concepts liés à ce domaine. Ce guide consacré à la terminologie du commerce électronique peut vous aider à faire des affaires plus aisément en français sur Internet.

En savoir plus >

Vocabulaire des réseaux sociaux

  • L’Office québécois de la langue française vous propose un vocabulaire bilingue qui vous permet d’enrichir la terminologie des réseaux sociaux en français. Outil indispensable dans votre virage numérique, stratégique, en français.
  • La banque de dépannage linguistique a créé une série d’articles portant sur la rédaction dans les réseaux sociaux.

En savoir plus >

Guide sur le virage numérique

Communiquer en français dans les sites Web pour joindre un plus grand nombre de consommateurs sachant que les deux tiers des internautes ne magasinent que dans cette langue. Profiter d’un virage numérique pour s’adresser en français aux consommateurs, c’est se démarquer de la concurrence, attirer une vaste clientèle et la fidéliser, soigner son image en évitant les plaintes et rentabiliser son entreprise.

En savoir plus >

Le grand dictionnaire terminologique

Outil de recherche pratique pour vérifier si vous utilisez le bon terme en français tout en ayant la traduction en anglais ou parfois dans une autre langue.

En savoir plus >

Aide-mémoire à l'intention des employeurs

Exigences de la connaissance d’une autre langue que le français par l’employeur.

En savoir plus >

Lexique

Dictionnaire global pour enrichir votre vocabulaire en français.

En savoir plus >

Avis clients

Nous serions ravis de recueillir vos commentaires sur : En français, le numérique, c’est stratégique